3

Innover en toute philosophie

MIAMI – Peut-on apprendre à innover ? L’innovation peut-elle être enseignée à l'école ?

La lecture des écrits d’éminents spécialistes internationaux en matière d’innovation – Clayton Christensen, Henry Chesbrough, John Kao, James Andrew et Harold Sirkin – m’a fasciné, mais hélas aussi frustré. L’innovation, c’est la production d’un nouveau savoir qui engendre de la valeur. Il s’agit d’idées inédites donnant naissance à de nouveaux produits, services et processus, de nouvelles méthodes de gestion, des inventions et des desseins originaux dont les entreprises, régions et pays bénéficient davantage.

Les experts sont, pour la plupart, unanimes : l’innovation ne connaît pas de formule ni de recette magique. Il est cependant possible de créer des conditions favorables – filtrer des idées et suivre des plans aidant à la créativité – sous lesquelles l’innovation peut prospérer.

Il est en effet possible d’enseigner aux cadres dirigeants à nourrir à climat novateur, en créant un environnement stimulant dans lequel liberté individuelle, créativité et critique constructive sont encouragées. Là où l’autorité et ses restrictions sont mises au défi ; là où groupes et individus peuvent faire fi des conventions ; là où un mélange d’idées, de peuples et de cultures est permis et encouragé ; là où les méthodes de gestion permettent aux entreprises et industries de reconnaître, d’identifier et de tirer des leçons de leurs erreurs aussi vite que possible se trouvent les terrains fertiles pour l'innovation.