L'unité de l'océan Indien

NEW DELHI – Quelle organisation internationale réunit 18 pays répartis sur trois continents, séparés pour certains par des milliers de kilomètres, et dont le seul vrai point commun est de partager les mêmes eaux?

C'est une question piège qui pourrait bien déstabiliser même les plus fins observateurs de la politique internationale. C'est l'Association de Coopération Régionale des pays Riverains de l'Océan Indien dont l'acronyme international est IOR-ARC, probablement le plus extraordinaire regroupement international jamais réalisé.

Cette association parvient à réunir l'Australie et l'Iran, Singapour et l'Inde, Madagascar et les Emirats Arabes Unis, et plus d'une douzaine d'autres pays petits et grands : un partenariat improbable qui n'est justifié que par le fait que tous ces pays ont des côtes le long de l'Océan Indien. Je viens d'assister à la réunion ministérielle de l'association qui s'est tenue à Sana'a au Yémen, en tant que Ministre d'état des affaires étrangères. Mes trente années passées aux Nations Unies à observer la multitude d'organisations et autres associations aux improbables acronymes n'amenuisent pas mon enthousiasme pour le potentiel de l'IOR-ARC.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/jON47Td/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.