0

Inde: un bouleversement historique

Le jour qui a précédé la proclamation du résultat inattendu des élections en Inde ressemblait au calme qui précède la tempête. Prévoyant un parlement divisé, plutôt que de se lancer dans de bruyantes proclamations, les différents partis se sont livrés sans bruit à des calculs sur des alliances possibles. Mais le 12 mai, on a assisté à une "tandava", cette danse indienne de portée cosmique qui met le corps sens dessus dessous.

La politique indienne a subi un véritable bouleversement. Le Parti du Congrès qui semblait être tombé dans l'apathie et sans véritable leader a soudain rebondi et remporté la victoire, remettant sur le devant de la scène la famille Nehru-Gandhi qui a longtemps dominé la vie politique indienne après l'indépendance, il y a un peu plus d'un demi-siècle.

Le plus étonnant dans cette redistribution des cartes a été le mécontentement exprimé vis-à-vis du Parti du peuple indien (BJP), à la tête de l'Alliance nationale démocratique (NDA) qui dirigeait le pays. Il a permis à l'Inde d'avoir un taux de croissance sans précédent, mais sa politique et ce qui compte encore davantage, son discours, paraissaient ignorer la grande majorité des pauvres qui n'ont guère bénéficié du développement économique qui a accompagné l'essor des nouvelles technologies. Il a fait campagne comme s'il allait être récompensé pour toutes les bonnes choses qu'il a faites, mais plutôt que de le récompenser, les électeurs ont préféré revenir vers la famille Gandhi.

L'émergence du Parti du Congrès en tant que premier parti du pays est le résultat électoral le plus surprenant de l'histoire indienne. Il a raflé 219 sièges avec ses alliés, auxquels ont peut ajouter les 63 sièges recueillis par la gauche. A sa tête se trouve Sonia Gandhi, veuve d'origine italienne de Rajiv Gandhi, un ex-premier ministre qui a été assassiné, et belle-fille d'Indira Gandhi qui a été elle aussi Premier ministre. Avec l'aide de la gauche - et peut-être même sa participation au gouvernement - elle va sans doute devenir Premier ministre dans quelques jours.