Conference room in Berlin, Germany

Mettre en œuvre la politique étrangère

NEW YORK – Une citation célèbre du cinéaste Woody Allen est que « 80% de la vie consiste à se pointer ». On peut ergoter sur le pourcentage, mais la perspective d’Allen est importante: il faut entrer dans le jeu – être un joueur – pour avoir une chance d'obtenir ses objectifs.

Cela vaut aussi pour les affaires du monde. Si se pointer représente 80% de la vie, au moins 80% de la politique étrangère consiste à en assurer le suivi. Les plans intelligents, les bonnes intentions et d’excellentes qualités de négociateur sont essentiels, mais ne sont jamais assez – loin de là. Comme pour les entreprises, l'éducation et bien d'autres choses dans la vie, la réussite – ou non – de la politique étrangère est essentiellement une question de mise en œuvre et d’exécution.

Cette observation sera testée plus d'une fois en 2016 et au cours des années suivantes. Un exemple frappant est l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), le pacte commercial signé en octobre par 12 pays autour du Pacifique en Asie et dans les Amériques. Si l'accord entre en vigueur, il fera augmenter le commerce mondial, stimulera la croissance économique et renforcera les liens entre les États-Unis et ses alliés régionaux qui, sinon, seraient tentés de se rapprocher de la Chine.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/yh8EROo/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.