buiter33_Martin ZabalaXinhua via Getty Images_imf argentina Martin ZabalaXinhua via Getty Images

Dette argentine : le FMI, un créancier comme les autres ?

NEW YORK – L’Argentine s’apprête à rejoindre un nouvel accord de confirmation avec le Fonds monétaire international – son vingt-deuxième accord de confirmation depuis qu’elle a rejoint le Fonds, en 1956. Si tous les détails n’en ont pas encore été arrêtés, nous savons déjà qu’il n’atteindra pas son but, puisqu’il n’y aura aucune restructuration préalable de la dette publique du pays.

La dette publique argentine n’est pas soutenable. Plutôt que de gâcher deux ou trois autres années supplémentaires, avant de déboucher sur un nouveau défaut souverain en désordre – destructeur non seulement économiquement mais socialement – la dette argentine devrait faire l’objet d’une restructuration immédiate et ordonnée. Les 40 milliards de dollars que le pays doit au FMI au titre de son vingt et unième accord de confirmation (non honoré) devraient être compris dans cette opération. Et le statut de créancier privilégié du Fonds, grâce auquel les remboursements lui parviennent en priorité (tout comme aux autres banques multilatérales de développement) lorsqu’un emprunteur connaît des difficultés financières, devrait être mis entre parenthèses.

Après tout, c’est parce que le FMI a décidé de ne pas exiger un véritable plan de restructuration de sa dette avant de conclure le vingt et unième accord de confirmation, en 2018, avec l’ancien président, Mauricio Macri, que les comptes de l’Argentine sont débiteurs. En octobre 2018, les 50 milliards de dollars de facilités de paiement étaient augmentés à 57 milliards, mais au mois d’août de l’année suivante, l’accord était suspendu, alors que 44,5 milliards de dollars avaient déjà été déboursés – le prêt le plus important de toute l’histoire du FMI. L’inévitable défaut souverain (le neuvième de l’Argentine depuis son indépendance) est survenu en 2020. Faute de contrôle, les capitaux ont fui le pays ; telle fut la principale « contribution » du prêt consenti par le Fonds. 

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/47qw9lZfr