nye216_ALEX EDELMANAFP via Getty Images_china uyghur protest Alex Edelman/AFP via Getty Images

Biden et les droits humains

CAMBRIDGE – Durant sa longue carrière au Sénat des États-Unis, Joe Biden s'est distingué par son soutien aux droits humains en tant qu’objectif de la politique étrangère américaine. Maintenant qu’il est président, son engagement dans ce domaine est mis à l’épreuve.

La politique étrangère implique d’avoir fréquemment recours à des arbitrages dans plusieurs sphères, notamment la sécurité, les intérêts économiques et au sujet de certaines valeurs. Mais lorsqu’il s’agit des droits humains, ces arbitrages donnent souvent lieu à des accusations d’hypocrisie ou de cynisme.

Prenons par exemple l’assassinat du journaliste saoudien dissident Jamal Khashoggi au consulat de l’Arabie saoudite à Istanbul en 2018. L’ancien président Donald Trump a été critiqué pour avoir ignoré les preuves indéniables d’un crime brutal, afin de pouvoir préserver de bonnes relations avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, souvent désigné par ses initiales MBS.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/kRs795Ufr