decroo1_MANAN VATSYAYANAAFP via Getty Images_wind turbine man MANAN VATSYAYANA/AFP via Getty Images

Comment la nature humaine peut combattre le changement climatique

BRUXELLES – La pandémie de COVID-19 et le réchauffement climatique constituent tous deux un enjeu de survie, et par essence une crise sanitaire. Mais elles ne partagent pas seulement cette typologie. Nous pouvons également les surmonter d’une manière similaire – en mobilisant notre nature humaine, plutôt qu’en travaillant contre elle.

La politique climatique a pour alpha et oméga la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) : l’Union européenne entend les faire diminuer de 55 % d’ici 2030, et atteindre zéro émission nette d’ici 2050. Face à ces ambitieux objectifs, nous avons habituellement pour première réaction de considérer que nous devrions consommer moins de viande, prendre l’avion moins souvent, réutiliser nos objets du quotidien, et revoir notre hypothèse d’un PIB censé croître sans cesse. De ce point de vue, l’objectif de réduction des GES implique de revoir à la baisse notre niveau de vie actuel.

De même, nous avons dans un premier temps fait face au COVID-19 en limitant nos interactions sociales, en fermant boutiques et entreprises, ainsi qu’en réduisant les libertés civiles. Cela signifiait de moins en moins de contacts. Or, il est rapidement devenu évident que ces mesures ne pouvaient constituer qu’une solution provisoire. Dans nos sociétés occidentales libérales, il est impossible – fort heureusement – de maintenir la population enfermée à la maison.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/ax0AeCdfr