Les mystères du classement

PARIS – Gibraltar a fait les gros titres de l'actualité le mois dernier. Le dernier Global Financial Centres Index (GFCI), publié par le cabinet Z/Yen de Londres, a révélé que le Rocher avait connu une hausse plus rapide de son classement que tous les autres, soit 17 places de la 70ème à la 53ème position, depuis le compte rendu de septembre 2013.

On imagine combien ces célébrations comptent pour la ville de Gibraltar ville : les services financiers sont cruciaux pour l'emploi, maintenant que la base navale britannique a fermé, ce qui place l'Espagne dans une situation difficile à sa frontière. On pense aussi que dans la ville de Hamilton, aux Bermudes, qui a chuté presque autant que Gibraltar a grimpé (de 16 places, à la 56ème), certaines personnes doivent pleurer sur leur cocktail de punch au rhum.

Bien sûr, il est également possible que Gibraltar et les Bermudes aient choisi d'ignorer les résultats, ou de contester leur importance. De toute façon, il n'y a aucun doute à avoir sur l'obsession actuelle des classements partout dans le monde. Il existe un classement pour presque toutes les formes d'activité humaine.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/lJVxk4Z/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.