Mark Weber

Un nouveau modèle d’Europe

ROME – Il est de plus en plus évident que si l’Europe veut surmonter sa crise, la conduite habituelle des affaires ne suffira pas. Nous avons besoin d’une Europe plus concrète, et mieux adaptée à l’économie globale d’aujourd’hui. Il faut non seulement nous concentrer sur les politiques spécifiques de l’Union Européenne, mais aussi sur la manière de modifier son « cap politique » - une évolution qui doit placer la croissance économique en priorité sur son ordre du jour.

L’Europe n’a nul besoin d’un débat entre austérité et croissance ; elle se doit d’être pragmatique. Un bon exemple serait le dernier Conseil Européen au cours duquel ont été discutés les deux principaux problèmes de l’Europe : des marchés du travail dysfonctionnels, comme l’indique le chiffre record du chômage des jeunes, et des marchés du crédit dysfonctionnels, dans lesquels l’accès au financement est difficile et les taux d’intérêt varient considérablement d’une partie à l’autre du marché unique.

L’issue du Conseil du mois de juin dernier fut encourageant, et nous devons poursuivre dans cette voie dans les mois à venir pour progresser sur deux domaines de même importance : comment promouvoir l’innovation et l’économie numérique, et comment assurer la compétitivité de l’industrie européenne.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/LBuNgIc/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.