Comment le Japon alimente l’instabilité financière mondiale

Ces dernières années, l’attention s’est polarisée sur le rôle de l'excédent commercial de la Chine dans l’actuel déséquilibre financier mondial, au lieu de se porter sur le rôle de la politique japonaise de taux d'intérêt quasiment nuls. Au moment où l’incertitude financière mondiale se fait plus forte, il est temps que le Japon change d'attitude.

Cette politique de taux d'intérêt très faibles a été lancée dans les années 90 pour protéger l'économie après le dégonflement de la bulle financière. Toutefois, avec le temps, elle a encouragé un carry trade financier vigoureux : au fil des ans, les spéculateurs ont emprunté en yens à faibles taux d'intérêt pour investir ailleurs, en dollar et d'autres devises, dans des actifs à haut rendement.

Ce carry trade a deux grandes caractéristiques. D’une part, il contribue à la dépréciation du yen et à l'appréciation du dollar, étant donné que ceux qui pratiquent le carry trade se détournent du yen. D’autre part, il augmente la demande mondiale d'actifs, qui entraîne une inflation des prix d'actifs.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Xq74xms/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.