Le Syndrome Tartuffe de François Hollande

LONDRES – Dans « Tartuffe, ou L'Imposteur », Molière montre que laisser la fierté hypocrite, plutôt que la raison, dicter ses propres actions se termine toujours mal. Le président François Hollande semble souffrir d’un cas avancé de la maladie de Tartuffe, prenant à plusieurs reprises des engagements politiques qu'il ne peut honorer, en partie en raison de facteurs hors de son contrôle – à savoir, l’Union économique et monétaire de l’Union européenne (UEM).

Pour la France, les conséquences des échecs de M. Hollande seront beaucoup plus spectaculaires que sa propre chute politique. En effet, les actions de Hollande risquent de plonger l'économie dans une stagnation durable et de pousser les citoyens français de plus en plus en colère à bout, déçus par trop de paroles politiques non tenues.

La ligne de la politique économique, dictée par l’UEM, entraine inéxorablement la France dans un cycle de stagnation voire de décroissance économique. Il est donc impératif pour Hollande de changer radicalement de cap. Jusqu'à présent, il ne semble pas en prendre le chemin.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/cjbOxVZ/fr;