0

Entendre des voix

Vous vous trouvez dans la foule lorsque vous entendez votre nom. Vous vous tournez pour découvrir la personne qui vous interpelle, mais vous ne voyez personne. Vous vous rendez alors compte que la voix que vous avez entendue a jailli de votre esprit.

Cette incursion dans l'étrange ressemble aux hallucinations auditives ou au phénomène appelé « entendre des voix » vécu par la majorité des gens, une maladie qui touche 70 % des patients atteints de schizophrénie et 15 % des patients souffrant de troubles de l'humeur comme la manie ou la dépression. Pour ces individus, les voix qu'ils entendent, au lieu de prononcer seulement leur nom, produisent un flot de paroles, souvent vulgaires ou désobligeantes (« Tu n'es qu'une grosse putain », « Va en enfer ») ou un commentaire en direct sur leurs pensées les plus secrètes.

L'atmosphère de réalité convaincante entourant ces expériences engendre souvent des angoisses et perturbe la pensée et le comportement. La voix est parfois celle d'un membre de la famille ou d'une personne rencontrée par le passé, ou d'une personne inconnue mais dont la voix comporte des caractéristiques distinctes et immédiatement reconnaissables (à savoir, une voix grave et grondante). Souvent, certains sons extérieurs réels, comme des ventilateurs ou de l'eau qui coule, se transforment en paroles perçues.

Un patient a décrit la récurrence des voix comme « un état constant de viol mental ». Dans les pires cas, les voix enjoignent à la personne qui écoute de prendre des mesures destructrices comme de se suicider ou d'agresser une personne. Mais entendre des voix ne constitue pas nécessairement un signe de maladie mentale et il est donc essentiel de comprendre les mécanismes des hallucinations auditives pour comprendre la schizophrénie et les troubles qui lui sont associés.