Une nouvelle vie pour la vieillesse

ZURICH – Beaucoup d’entre nous ont vu nos parents ou nos grands parents vieillir et perdre leur indépendance. En 2012, plus de 2,4 millions d’Américains de plus de 65 ans ont été accueillis aux urgences uniquement pour des blessures suite à une chute. La population vieillit partout dans le monde, et les défis que pose cette tendance augmentent de manière exponentielle, ce qui a une incidence non seulement sur les systèmes de santé mais aussi sur les économies, les politiques gouvernementales, et bien sûr, les familles.

L’ONU estime que le nombre des personnes âgées de plus 60 ans aura doublé d’ici le milieu du siècle, et le nombre des personnes âgées de plus de 65 ans dépassera, pour la première fois de notre histoire, celui des enfants âgés de moins de cinq ans. Cette tendance démographique s’explique aisément : les taux globaux de fertilité ont chuté, passant de cinq enfants par femme en moyenne en 1950-1955 à 2,5 enfants par femme en 2010-2015.

Bien sûr, les citoyens vieillissants ne devraient pas être considérés comme un fardeau. En fait, ils peuvent même jouer un rôle positif en tant que consommateurs actifs – un potentiel repéré par de nombreux secteurs d’activité qui s’y sont déjà intéressés. Selon la banque américaine Merrill Lynch, les personnes âgées de plus de 50 ans représentent près de 60% des dépenses de consommations aux Etats-Unis.  

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/GELSBxO/fr;