baderschneider1_Jens Büttnerpicture alliance via Getty Images_green hydrogen Jens Büttner/picture alliance via Getty Images

La révolution prochaine de l'hydrogène vert

WASHINGTON, DC – Le changement climatique provoqué par l’homme engendre des perturbations environnementales redoutables et généralisées, qui impactent l’existence de plusieurs milliards de personnes à travers le globe. Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le monde s’expose à des dangers climatiques inéluctables au cours des vingt prochaines années. Or, les émissions mondiales annuelles moyennes ayant atteint leurs plus hauts niveaux dans l’histoire humaine entre 2010 et 2019, nous n’accomplissons tout simplement pas suffisamment pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C.

Le rapport du GIEC publié au mois d’avril recommande que le monde réduise rapidement l’offre et la demande de combustibles fossiles entre aujourd’hui et 2050 : à hauteur de 95 % pour le charbon, de 60 % pour le pétrole, et de 45 % pour le gaz naturel. Comment pouvons-nous cependant atteindre des objectifs aussi ambitieux ?

La réponse réside dans l’adoption de l’hydrogène vert, qui peut être produit à partir de toutes les formes d’énergie renouvelable que sont le solaire, l’éolien, l’hydraulique et le géothermique. L’hydrogène vert est une énergie zéro émission ; lorsqu’il est produit, par électrolyse, seule de l’eau est « émise ». Il constitue une solution pratique et applicable qui, en démocratisant l’énergie, en décarbonant l’industrie lourde, et en créant des emplois à travers le monde, contribuerait à révolutionner la manière dont nous alimentons le monde en énergie.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/QCJTMsgfr