Grass

Les appuis populaires à la riposte aux changements climatiques

PARIS – L’accord sur les changements climatiques conclu à Paris, le 12 décembre, constitue une grande victoire de la diplomatie. Tant l’accord en soi que l’atmosphère de coopération qui imprégnait les séances de travail représentaient un revirement complet par rapport à l’échec du sommet de Copenhague en 2009. Même s’il faut féliciter les instances mondiales d’y être parvenues, l’accord de Paris marque le début, et non la fin, du parcours à obstacles. Il est maintenant de notre devoir collectif de constamment demander des comptes à nos dirigeants pour faire en sorte que leurs promesses se transforment en actes concrets – surtout dans les régions les plus vulnérables du monde, comme l’Afrique.

Nous devons louer les efforts de la Chine, de l’Inde, des États-Unis et de l’Union européenne pour leurs engagements préalables à la Conférence de Paris en matière d’interventions climatiques. L’engagement de ces pays a créé un sens des responsabilités, un climat de confiance et des solidarités qui ont permis à 195 nations non seulement de s’accorder dans le cadre d’une entente ponctuelle, mais de mettre en branle une série de cycles quinquennaux de plus en plus ambitieux pour réduire à zéro les émissions de gaz à effets de serre avant la fin du siècle. C’est un message sans équivoque que l’ère du carbone en arrive à un point d’inflexion ; ce qui, en retour, fera augmenter les investissements en énergie renouvelable.

Les pays se sont également engagés à redoubler d’effort pour protéger les populations les plus démunies, en visant à restreindre le réchauffement moyen du globe terrestre à un niveau aussi bas que 1,5 °C au-dessus des températures prévalant avant l’ère industrielle. Et les pays développés ont mis en jeu au moins 100 milliards $ de financement annuel de projets d’atténuation des changements climatiques. Pour la première fois, un accord international offre des fonds aux pays les moins développés pour compenser une partie des pertes et des dommages provoqués par les turbulences du climat.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/hiemiNz/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.