46

L'austérité, çà ne marche pas !

LONDRES – L'on n'obtient rien sans effort, mais on peut faire des efforts et ne rien gagner - c'est ce que l'on sait en Occident au moins depuis 2012. Après des années d'austérité qui n'ont servi à rien aux USA, en Europe et au Japon, il est temps d'y mettre fin.

Cette proposition va être très mal accueillie par beaucoup de gouvernements, notamment mais pas exclusivement, par le gouvernement allemand, et par nombre de candidats à des postes politiques qui considèrent comme œuvre du diable la dette souveraine creusée par les responsables qu'ils veulent remplacer. Par delà l'idéologie et la recherche de l'intérêt personnel, il y a une vérité toute simple : l'austérité, çà ne marche pas.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis à contre-cœur l'échec de la politique d'austérité en annonçant le 1er juin que son gouvernement allait reporter une augmentation de la TVA. Loin d'aider à limiter le déficit du budget et à éviter de creuser encore une dette publique massive, cette hausse aurait probablement réduit les revenus. La hausse précédente qui date d'avril 2014 avait rapidement replongé le pays dans la récession.

Malgré les preuves éclatantes de l'échec de l'austérité, la zone euro – qui en est la championne mondiale incontestée – n'a pas encore pris conscience de cette réalité. En 2012, les dirigeants de la zone euro ont signé un Pacte budgétaire destiné à limiter la dette publique qui selon le FMI s'élevait à 91,3% du PIB de la zone euro. Il contraint les différents pays à limiter leurs dépenses et à augmenter la fiscalité. En 2015, relativement au PIB, le déficit budgétaire de la zone euro avait diminué de 2/3 par rapport à son pic de 2010.