Matt Wuerker

Gouvernement et Mondialisation

NEW YORK - Nous vivons une ère dans laquelle les puissances les plus influentes qui affectent chacune de nos économies sont mondiales, et non locales. Ce qui se passe « à l'étranger » – en Chine, en Inde et ailleurs – influe considérablement sur une économie, aussi grande soit-elle que celle des États-Unis.

La mondialisation économique a bien entendu engendré un certain nombre d’effets bénéfiques importants dans le monde, comme la propagation rapide des technologies avancées de type Internet et téléphonie mobile. Elle a également fortement réduit la pauvreté dans de nombreuses économies émergentes – raison qui, a elle-seule, suffit à justifier l’existence d’une l'économie mondiale ouverte et interconnectée.

En revanche, la mondialisation a également causé plusieurs problèmes majeurs auxquels il est important de s’atteler. Tout d'abord, elle a multiplié les possibilités d'évasion fiscale, en raison d'une prolifération rapide de nouveaux paradis fiscaux à travers le monde. Les sociétés multinationales disposent aujourd’hui de beaucoup plus d'opportunités qu'hier de se soustraire à leur contribution fiscale, aussi juste et efficace soit-elle.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/bkIwsJ6/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.