1

Alertes planétaires

On nous dit de nourrir nos enfants aux aliments issus de l’agriculture biologique pour éviter les risques de cancer liés aux pesticides. Techniquement, s’il existe effectivement un lien entre les produits chimiques et le cancer, le risque de maladie est infime dans tout pays correctement réglementé.

Une autre menace plane, dont on a peu entendu parlé. L’un des meilleurs moyens d’éviter le cancer est de consommer fruits et légumes en quantité. Or, les produits bio sont 10 % à 20 % plus chers que les autres produits ; on a donc tendance à acheter moins lorsqu’on passe au bio.

Si vous réduisez la consommation de fruits et légumes de votre enfant de seulement 0,03 grammes par jour (soit l’équivalent d’un demi grain de riz) en optant pour des produits bio plus coûteux, le risque global de cancer augmente. Achetez ne serait-ce qu’une pomme de moins tous les vingt ans parce que vous êtes passé au bio et la santé de votre enfant en pâtira.

Je n’ai pas l’intention de dissuader d’acheter bio. J’estime simplement qu’il est nécessaire de connaître les différentes versions d’une histoire.