Où est passé le réchauffement climatique ?

SEATTLE – Depuis le dernier quart du XXème siècle, la température moyenne à la surface de la terre a monté inexorablement. Puis à la surprise des scientifiques, il s'est arrêté. La concentration de dioxyde de carbone dans l'atmosphère de la terre a continué d'augmenter. En effet, elle est plus élevée aujourd'hui qu'elle ne l'a été pendant des siècles. Et pourtant, depuis les 15 dernières années, selon la manière traditionnelle de mesurer le réchauffement climatique, la planète ne semble pas s'être réchauffée.

Comment expliquer cette tournure inattendue des événements ? Qu'est-ce que cela signifie pour la future politique climatique ?

La pause dans la hausse des températures de surface est réelle. On peut l'observer dans les sondages de la surface de la mer et dans les mesures satellites de la troposphère. Mais la raison pour laquelle elle s'est produite n'est pas que nos émissions de gaz à effet de serre (GES) ne modifient plus le climat de la Terre. C'est que la température de surface est un mauvais indicateur du réchauffement anthropique. En effet, ce que les scientifiques ont compris, c'est qu'au lieu de réchauffer la surface, l'excès de chaleur s'est déplacé vers les plus grandes profondeurs océaniques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/qWCJtWv/fr;