Où est passé le réchauffement climatique ?

SEATTLE – Depuis le dernier quart du XXème siècle, la température moyenne à la surface de la terre a monté inexorablement. Puis à la surprise des scientifiques, il s'est arrêté. La concentration de dioxyde de carbone dans l'atmosphère de la terre a continué d'augmenter. En effet, elle est plus élevée aujourd'hui qu'elle ne l'a été pendant des siècles. Et pourtant, depuis les 15 dernières années, selon la manière traditionnelle de mesurer le réchauffement climatique, la planète ne semble pas s'être réchauffée.

Comment expliquer cette tournure inattendue des événements ? Qu'est-ce que cela signifie pour la future politique climatique ?

La pause dans la hausse des températures de surface est réelle. On peut l'observer dans les sondages de la surface de la mer et dans les mesures satellites de la troposphère. Mais la raison pour laquelle elle s'est produite n'est pas que nos émissions de gaz à effet de serre (GES) ne modifient plus le climat de la Terre. C'est que la température de surface est un mauvais indicateur du réchauffement anthropique. En effet, ce que les scientifiques ont compris, c'est qu'au lieu de réchauffer la surface, l'excès de chaleur s'est déplacé vers les plus grandes profondeurs océaniques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/qWCJtWv/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.