laptop airport Photographer is my life/Getty Images

La course mondiale aux talents

WASHINGTON, DC — Plus de 3 % de la population mondiale vit en dehors de son pays natal. Mais bien que la part de migrants dans la population mondiale soit restée stable durant la plus grande partie des six dernières décennies, sa composition a changé. La part de migrants hautement qualifiés par rapport aux migrants peu qualifiés a augmenté de façon spectaculaire, en raison de la mondialisation de la demande de talents. Et ce développement a une dimension géographique précise. Près de 75 % de tous les migrants hautement qualifiés habitent aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Australie ; plus de 70 % des ingénieurs en informatique de la Silicon Valley sont nés à l'étranger. Mais les leaders d'aujourd'hui pourrait bien être les retardataires de demain.

De nombreux facteurs sont à l'origine du changement dans la composition des flux migratoires, notamment la Quatrième Révolution industrielle, la baisse des coûts des transports et des communications (les migrants hautement qualifiés ont tendance à voyager plus loin vers leur pays de destination comparativement aux migrants moins qualifiés) et les faibles possibilités d'éducation dans les pays d'origine. La cause principale, cependant, est la reconnaissance croissante du fait que le capital humain joue un rôle clé dans l'économie du savoir à l'heure actuelle.

Dans le monde entier une « guerre des talents » est en cours et les entreprises qui gèrent leurs talents à l'échelle mondiale sont bien en tête sur ce front. La plupart des sociétés multinationales insistent maintenant sur le fait que les cadres à fort potentiel bénéficient d'une expérience mondiale lorsqu'ils travaillent dans d'autres pays - et elles ont fait de la mobilité internationale un préalable aux postes de hauts dirigeants. Certains des plus fameux acteurs de l'économie mondiale – en particulier Google, Microsoft, Alcoa, Clorox, Coca-Cola, McDonald's, Pepsi et Pfizer - ont des PDG immigrants.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/007b15i/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.