ghosh21_DIBYANGSHU SARKARAFP via Getty Images_indiacoronaviruslockdownlabor Dibyangshu Sarkar/AFP via Getty Images

Dans l’espace budgétaire, qui vous entend crier ?

NEW DELHI – Parmi les nombreuses inégalités qu’a révélées la pandémie de Covid-19, l’une des plus frappantes est la profonde divergence des réponses budgétaires mises en œuvre par les différents gouvernements. L’activité économique s’est effondrée dans le monde entier en conséquence des mesures de confinement prises pour empêcher la propagation du coronavirus. Mais si certains pays ont été capables de lancer des plans de sauvegarde d’une ampleur sans précédent, la plupart n’en ont pas eu la possibilité.

Les dépenses supplémentaires annoncées depuis le mois de mars par le gouvernement des États-Unis se montent à 14 % du PIB. Au Japon, le chiffre excède les 21 %, qu’on peut comparer aux presque 10 % décidés en Australie et à une part d’environ 8,4 % au Canada. En Europe, l’absence d’un accord sur de fortes mesures de sauvegarde conjointes s’est soldée par une assez grande diversité de réactions, les dépenses supplémentaires consenties allant suivant les pays de 1,4 % du PIB pour l’Italie et 1,6 % pour l’Espagne à 9 % pour l’Autriche, l’Allemagne et la France se situant quant à elles à mi-chemin environ, avec respectivement 4,9 % et 5 %. Les règles budgétaires strictes de l’Union européenne limitent les dépenses publiques des pays qui, précisément, auraient le plus besoin de mesures de soutien budgétaire.

Les options de politique monétaire ont par ailleurs étendu la capacité budgétaire disponible aux niveaux infranationaux des pouvoirs publics dans nombre d’économies avancées. En baissant les taux d’intérêt, en achetant des obligations émises par les collectivités locales, en consentant à de nouvelles facilités de prêts pour certains secteurs et certaines entreprises, la Réserve fédérale des États-Unis et d’autres grandes banques centrales mettent en œuvre tous les moyens à leur disposition pour maintenir un coût de l’emprunt peu élevé et garantir les liquidités des agences et organismes publics.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/fzAWboofr