posnerodede1_ARISMESSINISAFPGettyImages_girlintentoncellphone Aris Messinis/AFP/Getty Images

Des technologies d’avant-garde pour les jeunes filles

NAIROBI – De nos jours, 1,4 milliard de jeunes filles et de femmes vivent dans des pays qui échouent sur le plan de l’égalité des sexes, dans des questions couvrant l’instruction, les emplois satisfaisants et la violence. Or, l’une des méthodes les plus porteuses pour autonomiser les jeunes filles et les femmes — un accès sécuritaire et fiable à des téléphones portables et à l’Internet — risque d’être négligée.

Aujourd’hui, selon les estimations de l’organisation internationale des exploitants de réseaux de communications portables — la GSMA — plus de cinq milliards de personnes possèdent des appareils portables, dont plus de la moitié sont dotés d’intelligence. Par contre, la diffusion rapide des technologies de communications mobiles n’est pas uniforme. Même si le nombre de femmes dans les pays à revenus faibles et moyens possédant des téléphones portables a grimpé de 250 millions dans les cinq dernières années, il y a toujours 184 millions moins de femmes que d’hommes avec des téléphones portables, et la probabilité qu’une femme consulte l’Internet sur son portable est 26 % moins élevée que celle d’un homme.

De la même manière, même si les jeunes possèdent des téléphones portables à un taux plus élevé que leurs aînés, les inégalités persistent. Selon une étude réalisée en 2018 par Girl Effect (organisme que je dirige), il y a 1,5 fois plus de téléphones dans les mains des garçons que dans celles des jeunes filles. Les garçons ont d’ailleurs plus de téléphones intelligents que les jeunes filles.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/5G8cCO9fr