S'Attaquer sérieusement au terrorisme en Russie

La décision des autorités russes d'investir 157 milliards de roubles supplémentaires (plus de 5 milliards) dans la lutte contre le terrorisme est une réponse plus impressionnante que les discours musclés récemment émis depuis le Kremlin, et même la demande de Vladimir Poutine pour centraliser le pouvoir entre ses mains. En effet, après la crise des otages du théâtre de Dubrovka à Moscou en 2002, on avait assisté au même discours musclé sans qu'aucun fond ne soit débloqué.

Ces nouveaux milliards semblent prouver les nouvelles résolutions du gouvernement, mais financer ainsi la guerre contre le terrorisme suffira-t-il ?

Le Kremlin refuse d'admettre publiquement que le terrorisme moderne prend racine principalement dans la guerre tchétchène, qui maintenant se métastase à travers tout le Nord du Caucase. Les combattants tchétchènes et leurs supporters font la preuve au quotidien que la guerre n'est pas finie, et les annonces audacieuses sans fin, telles que celles prononcées récemment par le Président tchétchène Alu Alkhanov, récemment élu, à propos des " mesures efficaces " mises en place pour combattre le terrorisme, font plutôt effet de simple rhétorique creuse.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/5hzhpV5/fr;