Skip to main content
german armed forces Sean Gallup/Getty Images

L'Allemagne va-t-elle autoriser une politique de sécurité et de défense commune ?

BERLIN — Le président américain, Donald Trump s'est révélé vraiment perturbateur envers la relation transatlantique. Sa remise en question des engagements de défense mutuelle avec l'OTAN présente une crise grave et potentiellement existentielle. La garantie de sécurité des États-Unis, après tout, est l'un des deux piliers sur lesquels reposent la paix et la prospérité depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Trump n'a pas épargné le second pilier non plus : le commerce et un système économique mondiaux fondés sur des règles.

Seulement deux ans après l'élection de Trump, les Européens se retrouvent seuls, battus par les vents glacés de la politique internationale, à se demander à juste titre ce qu'ils doivent faire. Il va de soi que l'Europe doit approfondir ses relations internes, serrer les rangs et renforcer sa capacité militaire. Certains pourraient se demander si c'est ce que les Européens veulent vraiment, étant donné que nous traversons l'ère du Brexit, qui va priver l'Union européenne de sa deuxième puissance économique et militaire.

Mais le seul fait que les Britanniques ne semblent pas savoir ce qu'ils veulent ne signifie pas que le reste de l'Europe est dans le même bateau. En fait, la plupart des Européens sont favorables à une UE plus forte et plus puissante avec une politique de sécurité commune.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/jgIFGjQ/fr;
  1. ghosh11_GettyImages_thiefworldmoneybag Getty Images

    The Exploitation Time Bomb

    Jayati Ghosh

    Worsening economic inequality in recent years is largely the result of policy choices that reflect the political influence and lobbying power of the rich. There is now a self-reinforcing pattern of high profits, low investment, and rising inequality – posing a threat not only to economic growth, but also to democracy.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.