fischer185_TOBIAS SCHWARZAFP via Getty Images_germanyelection Tobias Schwarz/AFP via Getty Images

Le nouveau commencement de l'Allemagne

BERLIN – L'Allemagne a voté et sa chancelière Angela Merkel, qui semblait ne devoir jamais céder sa place, se retire finalement après 16 ans au pouvoir. En fait, c'est la seule certitude que ces élections amènent. Tout le reste demeure ambigu.

Contrairement à leurs voisins outre-Rhin, les Allemands ne sont pas des révolutionnaires. Les dernières élections fédérales l'ont prouvé une nouvelle fois. Les partis d'extrême-gauche et d'extrême-droite ont été encore affaiblis.

La stabilité politique et la continuité sont une constante quasi-essentielle pour l'Allemagne, en raison de son histoire, de sa taille et de sa situation géographique au cœur de l'Europe. Ce sont des valeurs qui tiennent évidemment à cœur à une majorité de citoyens allemands. Si Merkel avait décidé de se présenter de nouveau, elle aurait très certainement été réélue.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/O0k8C3rfr