La prochaine frontière de la génétique

J'ai publié en 1974 un article qui avait pour titre « La génétique de Caenorhabditis elegans », également connu sous le nom de nématode. Cet article commence par la phrase suivante : "La question essentielle de savoir comment les gènes pourraient spécifier les structures complexes existant dans des organismes plus élevés demeure un problème majeur sans réponse de la biologie ». Cette situation est plus que jamais d'actualité. Comment les gènes construisent-ils les organes, les os ou la peau et comment spécifient-ils leurs fonctions ? Notre lenteur à répondre à ces questions vient-elle de nos difficultés à choisir l'organisme approprié à étudier ?

Avant le début des années 1960, la grande question sans réponse de la biologie était bien plus modeste : comment l'ADN détermine-t-il la plus simple des protéines ? La réponse est vite devenue évidente : il suffisait de prendre un gène et de le séquencer, de prendre une protéine et de la séquencer, puis tout simplement de transférer l'un dans l'autre. En principe, nous pouvions apprendre ce que font les gènes simplement en lisant leur langage chimique.

Bien évidemment, nous ne disposions pas des outils adéquats à l'époque. Nos outils destinés à séquencer les protéines étaient primitifs et nous pouvions arriver à comprendre leur chimie, sans toutefois pouvoir nous attaquer à la chimie des gènes. Tout ce que nous pouvions faire était de suivre la procédure standard (mortellement lente) établie par Gregor Mendel, le fondateur de la génétique du 19e siècle. Selon Mendel, la présence d'un gène dans un organisme est confirmée uniquement lorsque nous trouvons une forme alternative de ce gène, appelée un allèle . Par exemple, Mendel ne pouvait pas affirmer qu'il existait un gène pour la hauteur dans une espèce végétale jusqu'à ce qu'il découvre des mutants nains de la même espèce.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/G0iOp1l/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.