alexandra ocasio-cortez Mario Tama/Getty Images

Pour combattre l'inégalité politique entre hommes et femmes en politique

WASHINGTON – Le nombre de femmes qui se présentent aux élections de mi-mandat aux USA atteint cette année un nombre record. Beaucoup de ces candidates sont motivées par la répulsion que leur inspirent la politique et le comportement de Donald Trump. Mais l'indignation à elle seule ne permet pas de progresser vers l'égalité en politique, de même qu'il et ne suffit pas de se présenter à une élection pour l'emporter. Une augmentation sensible du nombre de femmes au Congrès suppose de ne pas se contenter de l'augmentation du nombre de candidates à laquelle nous assistons actuellement.

Avec seulement 19,3% de femmes à la Chambre des représentants et 23% au Sénat, les USA se situent à la 103° place dans le monde en terme de participation des femmes aux institutions législatives. Pour améliorer la situation, les USA devraient prendre exemple sur les pays où la parité hommes-femmes est mieux respectée.

Au Rwanda qui se trouve en tête de liste, les femmes sont 61,3% à l'Assemblée nationale et 38,5% au Sénat. La nouvelle Constitution rwandaise adoptée en 2003 leur réserve 30% des sièges du Parlement et exige qu'elles soient au moins 30% dans les instances élues des partis politiques. Quant à la France, c'est l'un des 43 pays dont la législation impose des obligations en faveur de la parité au niveau des élections nationales et locales.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/0KdAxG0fr