Man wearing a red jacket in sunglasses.

Une vision sexuée de la charge du foyer

WASHINGTON, DC – Aux États-Unis, la révolution de l’égalité entre les hommes et les femmes n’en est qu’à la moitié du chemin. Au cours des 50 dernières années, le rôle des femmes a considérablement évolué, près de 60 % des Américaines participant désormais à la vie active. Par opposition, le rôle des hommes n’a connu que des changements minimes.

Malgré une insistance sur l’égalité de la dignité et de la valeur que revêtent les hommes et les femmes, nous considérons encore aujourd’hui la tache traditionnelle consistant pour les hommes à entretenir financièrement leur foyer comme plus précieuse que la mission traditionnelle des femmes consistant à s’occuper de ce foyer. En résulte un profond déséquilibre social et économique, qui constitue un frein à la fois pour les femmes et pour les hommes.

La solution consisterait à moins focaliser la réflexion sur les femmes elles-mêmes, pour davantage élever la valeur que représente un parent au foyer, et étendre les rôles et les choix disponibles pour les hommes. La nécessité d’élire et de désigner davantage de femmes à des postes de pouvoir demeure bien entendu essentielle. Pour autant, les réflexions axées sur la montée en grade des femmes ont tendance à se concentrer de manière biaisée sur le suivi du nombre de femmes accédant à des postes élevés : pourcentage de femmes sur le lieu de travail, salaires qu’elles perçoivent, ou encore nombre de femmes à devenir PDG, directrices générales, professeurs titulaires, banquières, chirurgiennes, avocates, parlementaires, présidentes et ministres.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/woebMSR/fr;