galbraith11_Gerardo VieyraNurPhoto via Getty Images_sputnik Gerardo Vieyra/NurPhoto via Getty Images

Vaccins : l’imposture du G7

AUSTIN (TEXAS) – Dans un récent article consacré à Samantha Power, nommée par Joe Biden à la tête de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), Michelle Goldberg, du New York Times, écrit, à juste titre, que la nouvelle administratrice fait face à sa « première épreuve véritable [qui] sera [de montrer] ce que peut faire l’Amérique pour aider à vacciner le reste du monde contre le Covid-19 ». Et Power est elle-même citée : « C’est un agenda très, très concret, qui privilégie les résultats. »

Les résultats, en effet, ont semblé suivre. Au sommet du G7, rapporte comme il se doit Goldberg, Biden a annoncé que les États-Unis allaient fournir 500 millions de doses de vaccin pour qu’elles soient utilisées dans « les pays à revenu faible ou intermédiaire ». Goldberg ajoute que l’initiative a incité les autres pays à augmenter leurs contributions », pour garantir « un milliard de doses d’ici 2022 ».

Ont semblé suivre. Parce que tel ne fut pas le cas. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le nouvel engagement se montait réellement à 870 millions de doses supplémentaires, et non à un milliard, « l’objectif étant d’en délivrer au moins la moitié d’ici la fin de 2021 ». En d’autres termes, l’« objectif » serait de fournir « au moins » 435 millions de doses de vaccin supplémentaires à la facilité Covax (le mécanisme international créé pour garantir l’accès au vaccin dans les pays pauvres) « d’ici 2022 ». Quand bien même le milliard de doses serait atteint au cours de l’année 2022, il ne s’agirait, selon les termes d’Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International, que d’« une goutte d’eau dans l’océan », le résultat de « demi-mesures dérisoires » et d’« initiatives insuffisantes ». Gavin Yamey, de l’université Duke, membre d’un groupe de travail [réuni par Gavi début 2020] résumait ainsi les choses pour The Lancet : « Les pays riches se sont plus mal comportés que dans les pires cauchemars qu’on aurait pu faire. »

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/DIQ5lnTfr