Rohingya Refugee Muslims Participate in Early Marriages Allison Joyce/Getty Images

Le coût du mariage des enfants

NEW YORK – Les coûts humains des mariages d’enfants sont bien connus ; dans le monde, les filles mariées pendant leur enfance sont, en moyenne, moins éduquées, plus pauvres et plus sujettes à la violence sexuelle que les femmes qui se marient plus tard dans leur vie. Mais lorsqu’à ce triste décompte s’ajoutent les conséquences économiques du mariage précoce, la note est proprement exorbitante.

Selon le Centre international pour la recherche sur les femmes et la Banque mondiale, en finir avec la pratique du mariage d’enfants pourrait épargner des milliards de dollars de dépenses d’aide sociale annuelles, ce qui équivaudrait, d’ici 2030, à une économie de plus 4 000 milliards de dollars. Autrement dit, le monde n’a pas les moyens de permettre que les mariages d’enfants se poursuivent. 

De nombreux gouvernement l’ont d’ores et déjà reconnu. Ainsi en Indonésie, où l’impact du mariage précoce affecte négativement les prévisions de croissance à long terme, le président Joko Widodo s’est-t-il promis d’en proscrire la pratique, un engagement significatif dans un pays où 14 % des filles sont mariées avant leur dix-huitième anniversaire.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

Help make our reporting on global health and development issues stronger by answering a short survey.

Take Survey

http://prosyn.org/j6WZ7L5/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.