sachs344_PHILL MAGAKOEAFP via Getty Images_vaccineafrica Phill Magakoe/AFP via Getty Images

Vaccination mondiale : le G20 doit agir immédiatement

SYRACUSE – Lors de leur rencontre les 9 et 10 juillet à Venise, les ministres des Finances du G20 discutent de la nécessité de vacciner la population mondiale contre le COVID-19. Tous les pays producteurs de vaccins sont représentés : les USA, le Royaume-Uni, l'UE, la Chine, la Russie et l'Inde. Ensemble, ces pays produisent suffisamment de doses pour vacciner la population mondiale d'ici début 2022. Pourtant le plan pour y parvenir fait défaut.

L dispositif visant à assurer la couverture vaccinale des pays pauvres, le COVAX (COVID-19 Vaccine Global Access), est loin de répondre aux besoins. Les pays producteurs de vaccins ont utilisé leur production pour vacciner leur propre population - avec plusieurs millions de doses en trop. Quant aux entreprises productrices de vaccins, elles ont conclu des accords secrets avec les Etats pour vendre les vaccins de manière bilatérale plutôt que par l'intermédiaire du COVAX à un moindre coût. 

Le monde est en proie à l'égoïsme des pays qui fabriquent les vaccins, à la cupidité des entreprises et à l'effondrement d'une coopération minimale entre les principales régions du monde. Nous doutons que des experts du gouvernement américain aient jamais rencontré (même par Zoom) leurs homologues chinois et russes pour organiser une campagne mondiale de vaccination. Les USA se montrent plus empressés d'envoyer des vaccins à Taïwan, probablement pour embarrasser la République populaire de Chine, que de collaborer avec cette dernière pour protéger le monde entier.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/vNUX7tFfr