0

De Copenhague à Copenhague

Cette semaine, les 15 chefs d'État et de gouvernement des pays membres de l'UE et les dirigeants des 13 pays candidats se rencontrent à Copenhague. L'objet de cette rencontre est clair : prendre les décisions nécessaires à l'élargissement de l'UE.

Nous mettrons un point final à un processus entamé voilà dix ans au cours d'un autre sommet, à Copenhague. En 1993, l'UE a fait le premier pas vers l'intégration au sein de l'UE des démocraties naissantes de l'Europe de l'Est et de l'Europe centrale. Nous sommes maintenant prêts à conclure les négociations avec le premier groupe des États nouvellement acceptés.

De « Copenhague à Copenhague » est donc devenu notre devise sous la présidence danoise de l'UE. C'est l'expression d'une contribution à la vision d'un projet et d'un processus exceptionnels, et de l'ambition du Danemark pour l'accomplissement d'une tâche qui a été placée entre nos mains.

L'élargissement de l'UE est la tâche la plus importante de notre génération. C'est un défi et une possibilité de donner forme au futur. Cela marque la fin de la tragique division de l'Europe qui gâcha le 20ème siècle, et cela offre une ouverture vers le futur commun de nos peuples, dans la liberté, la paix et la prospérité.