La France retrouve son dynamisme

Nicolas Sarkozy a remporté l'élection présidentielle française de mai, notamment parce qu'il a réussi à attirer sous sa bannière conservatrice une bonne part de l’électorat d’extrême-droite. Le Front National est ramené de 15 à 10 % des voix environ, un énorme recul qui se traduit par un renforcement de la droite traditionnelle française.

Sarkozy a réussi en jouant sur les thèmes de l’identité nationale et de l’immigration.

Il en a résulté une campagne considérée comme très à droite et l'on s'attendait en France comme en Europe à un gouvernement farouchement conservateur, en communauté de convictions avec le gouvernement du président George W. Bush.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/Wuao63x/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.