abe10_TIZIANAFABIAFPGettyImages_shinzoabesmilingatcamera Tiziana Fabi/AFP/Getty Images

Le G20 d’Osaka

TOKYO – Le 28 juin, je recevrai à Osaka le sommet du G20 de l’année 2019. Notre ordre du jour portera sur trois enjeux essentiels, dont chacun revêt pour l’Asie une importance particulière.

Le premier point de l’ordre du jour concerne ce que je crois être le principal défi de notre temps : travailler à maintenir et, in fine, à renforcer un ordre international permettant des échanges libres et équitables. Il s’agit pour les dirigeants asiatiques de conclure le Partenariat économique régional global (Regional Comprehensive Economic Partnership – RCEP), l’accord de libre-échange avancé entre les dix États membres de l’Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN) et les six États indo-pacifiques (l’Australie, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande).

Ces discussions se poursuivent depuis un certain temps. Nous devons maintenant saisir l’occasion et franchir la ligne d’arrivée.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/bjTTPmkfr