Ricardo Hausmann resource rich countries like .Latin America victimized by those with superior technology Imahornfan/flickr

Comment financer la sécurité climatique

NEW YORK – Le but du système financier mondial consiste à affecter l'épargne du monde à ses usages les plus productifs. Lorsque le système fonctionne correctement, cette épargne est affectée à des investissements qui augmentent le niveau de vie. En cas de dysfonctionnement, comme ces dernières années, l'épargne est canalisée vers des bulles immobilières et des projets nuisibles à l'environnement, y compris ceux qui exacerbent le réchauffement climatique anthropique.

L'année 2015 sera un tournant dans les efforts visant à créer un système financier mondial qui contribue à la sécurité climatique plutôt qu'au désastre climatique. En juillet, les gouvernements du monde vont se réunir à Addis Abeba pour forger un nouveau cadre de la finance mondiale.

L'objectif de la réunion va consister à faciliter un système financier qui soutienne le développement durable, ce qui signifie une croissance économique qui soit socialement inclusive et respectueuse de l'environnement. Cinq mois plus tard à Paris, les gouvernements du monde signeront un nouvel accord mondial visant à contrôler le réchauffement climatique anthropique et à canaliser les fonds vers une énergie respectueuse du climat, en s'appuyant sur les progrès réalisés au début du mois dans les négociations de Lima au Pérou. Là aussi, les finances vont jouer un rôle important.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/IAcVs4g/fr;