0

Forger une vision européenne du monde

VARSOVIE – Certains regrettent le manque de ‘vision globale’ de l’Union Européenne. Son problème serait plutôt d’en avoir trop.

Leurs expériences et leurs intérêts communs impliquent que les Européens devraient partager un même avis sur les questions d’ordre international. Mais la triste réalité est que des pressions politiques, sociales et économiques tendent à pousser les membres de l’Union dans des directions opposées. Des histoires communes, semble-t-il, ne font pas le ciment de politiques communes.

Néanmoins, plus les politiques de l’Europe sont pragmatiques, plus les chances de succès sont grandes, surtout sur les sujets d’ordre mondial. Les Européens partagent à peu près les mêmes vues sur les problèmes du monde et appliquent souvent des méthodes et des stratégies communes pour tenter de les résoudre.

Il y a par exemple un consensus croissant sur le changement climatique, l’immigration et l’aide au développement, comme sur la politique énergétique et la poursuite du développement de la Stratégie de sécurité européenne. Un accord dans ces domaines n’est pas uniquement le reflet de quelques uns des plus petits dénominateurs communs ; dans chaque domaine, l’Europe a apporté au niveau global une réelle valeur ajoutée.