Man holding grapes.

Nourrir une société imparfaite

STANFORD/BERKELEY – Presque tout le monde dans la communauté scientifique s'accorde à dire qu'il faudra un travail sérieux pour assurer un approvisionnement alimentaire suffisant pour une population humaine en forte hausse, qui est appelée à croître de 2,5 milliards d'individus au milieu du siècle. En effet, nous ne parvenons toujours pas encore à fournir suffisamment de nourriture à une population actuelle de 7,3 milliards : près de 800 millions de personnes sont actuellement touchées par la famine ou la faim et quelques milliards ne bénéficient pas de suffisamment de micronutriments. Mais il n'y a pas un tel consensus sur la façon de s'attaquer au problème de la sécurité alimentaire.

La communauté scientifique est partagée entre deux grandes approches : « bricoler sur des détails agricoles » (TAD) et « réparer les fondamentaux de la société » (MSF). Alors que la première approche a le soutien d'une forte majorité, la dernière est plus convaincante.

Le camp TAD a identifié sans conteste plusieurs problèmes importants touchant aux systèmes de production et de distribution de nourriture actuels et y répondre peut en effet améliorer la sécurité alimentaire. Les rendements peuvent être augmentés en mettant au point de meilleures variétés. L'eau, l'engrais et les pesticides doivent être utilisés plus efficacement. Le maintien des forêts tropicales et d'autres écosystèmes relativement naturels doit préserver les services rendus par les écosystèmes, en particulier la fertilité des sols, la pollinisation, la lutte contre les parasites et l'amélioration du climat. Il faut inverser la tendance à la hausse de la consommation de viande. Une réglementation plus stricte de la pêche et de la pollution de l'océan doit maintenir l'approvisionnement en protéines marines, qui sont essentielles à de nombreuses personnes. Il faut réduire le gaspillage dans la production et la distribution de nourriture. Et il faut éduquer les populations à choisir des aliments plus nutritifs et plus durables.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/mKjMt5W/fr;