sachs332_Sun ZhongzheVCG via Getty Images_new year Sun Zhongzhe/VCG via Getty Images

Optimisme pour la nouvelle année

NEW YORK – Marquée par la pandémie de Covid-19, par le retournement de la conjoncture économique dans le monde entier, par nombre de catastrophes naturelles liées au bouleversement climatique, par une agitation sociale généralisée, mais aussi par les réclamations absurdes du président des États-Unis Donald Trump contre une fraude électorale massive autant qu’imaginaire et par les appels de ses partisans au recours à la loi martiale, l’année 2020 fut éprouvante. Pourtant, malgré ces tristes événements, cette année fut aussi porteuse de puissantes raisons d’espérer. Au cours de l’année qui vient, nous pouvons jeter les fondations d’une nouvelle ère de développement durable, de paix et de coopération.

La première raison de cet optimisme tient aux succès de nombreux pays parvenus à contrôler le Covid-19. Dans toute la région Asie-Pacifique, des pays aussi différents sur les plans politique et culturel que l’Australie, la Chine, la Corée du Sud, le Laos, la Nouvelle-Zélande et le Vietnam ont mis en œuvre des stratégies de santé publique efficaces, qui ont permis de contenir la pandémie. Certains pays, dans d’autres régions, notamment en Afrique subsaharienne, ont aussi obtenu de bons résultats. Alors que les désastreuses insuffisances des réactions à la pandémie en Europe et aux États-Unis faisaient les gros titres, les réussites enregistrées dans la région Asie-Pacifique et ailleurs nous montrent que la combinaison d’une bonne gouvernance, d’une population responsable et de mesures fondées sur des preuves peut relever les défis les plus urgents et les plus insurmontables.

La deuxième raison de cet optimisme est l’arrivée de nouveaux vaccins, qui non seulement nourrissent les espoirs de sauver des vies et de stopper la diffusion du virus, mais marquent aussi les capacités de la science moderne à permettre en un temps record des bonds en avant technologiques. La mise au point du vaccin illustre les mérites d’une stratégie qui fixe des « missions » à la recherche-développement et s’appuie sur des projets mêlant politiques publiques et initiative privée. C’est ce type de stratégie qui doit être mis en œuvre pour relever les autres défis planétaires, pour accélérer le développement des énergies renouvelables et de l’agriculture durable comme pour permettre de préserver la biodiversité.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/GctfJyGfr