Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

hoyer2_getty images_green finance Getty Images

Comment financer la Transition verte ?

NEW YORK – Les dirigeants mondiaux se sont réunis cette semaine à l'Organisation des Nations Unies à New York pour faire le bilan de la lutte mondiale contre le changement climatique, et présenter de nouveaux engagements de réduction des émissions. Compte tenu de l'ampleur de la crise climatique, nous progressons beaucoup moins vite que ce qui est nécessaire. Nous sommes restés coincés en deuxième vitesse trop longtemps. Pour accélérer le rythme du changement, il faudra une combinaison d’efforts de tous les acteurs, publics et privés.

Heureusement, il existe déjà une coalition du secteur privé de plus en plus importante dédiée à la lutte contre le changement climatique, à travers le travail de la Climate Finance Leadership Initiative (CFLI). Dirigée par Michael Bloomberg, envoyé spécial de l'ONU pour l'action climatique, la CFLI a été créé pour mobiliser des capitaux privés au niveau mondial en réponse à cette question cruciale. Ce mois-ci, le CFLI a publié un nouveau rapport, Financing the Low Carbon Future, qui donne un aperçu des moyens de développer la finance verte en vue de soutenir une transition ordonnée vers une économie à faible émission en carbone, et identifie les possibilités de partenariats public-privé pour atteindre les objectifs de l'accord sur le climat de Paris de 2015.

La BEI est le plus gros investisseur multilatéral dans des projets liés au climat dans le monde. Néanmoins, pour répondre aujourd’hui à l'appel des chefs d'Etat et de la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, nous avons l'intention d'intensifier nos ambitions et de renforcer le rôle de la BEI en tant que banque de l'Union européenne dédiée au climat. En intégrant les considérations climatiques et le ciblage des investissements à faible émission en carbone, la BEI sera en mesure de canaliser au moins 1 billion d’euros (1,1 billion de dollars) vers des projets à faible émission en carbone au cours de la prochaine décennie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/3vtPFVdfr;