soros112_Thierry MonasseGetty Images_lagardemichelvonderleyenEUfinance Thierry Monasse/Getty Images

L'UE devrait émettre des obligations perpétuelles

NEW YORK – La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé que l'Europe aura besoin d'environ 1 000 milliards d'euros (1 100 milliards de dollars) pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Cet argent pourrait être utilisé pour créer un Fonds de relance européen. Mais d'où viendra cet argent ?

Je propose que l'Union européenne lève les capitaux nécessaires au Fonds de relance en vendant des « obligations perpétuelles » sur lesquelles le principal n'a pas à être remboursé (bien qu'il puisse être racheté ou amorti à la discrétion de l'émetteur). Soumettre cette question à l'ordre du jour devrait être la première priorité du prochain sommet du Conseil européen du 23 avril.

Cela serait asssurément un fait sans précédent pour l'UE d'émettre des obligations perpétuelles, en particulier en telle quantité. Mais d'autres gouvernements ont déjà eu recours à des obligations perpétuelles par le passé. L'exemple le plus connu est celui de la Grande-Bretagne, qui a utilisé des obligations consolidées (Consols) pour financer les guerres napoléoniennes et des obligations de guerre pour financer la Première Guerre mondiale. Ces obligations se négociaient à Londres jusqu'en 2015, année de leur rachat. Dans les années 1870, le Congrès américain a autorisé le Trésor à émettre des Consols pour consolider les obligations déjà existantes et ces obligations ont été émises au cours des années suivantes.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/JpRrbTAfr