Combattre le terrorisme parmi les religieux

Les flammes des islamistes fondamentalistes ne se limitent pas au Moyen-Orient ou à l'Asie centrale. L'Indonésie fait de plus en plus la une des journaux du fait de son importante population musulmane, la montée de la rhétorique fondamentaliste et ses prétendues connexions avec le terrorisme international. L'émergence de groupes d'autodéfense musulmans et violents utilisant la rhétorique de la jihad et mobilisant leurs membres pour la jihad est l'un des nouveaux phénomènes les plus remarquables de l'islam indonésien.

L'explosion qui a secoué Kouta, à Bali, vers minuit, le 12 octobre dernier a profondément affecté presque tous les aspects de la vie indonésienne. Après des années de rejet officiel, cet horrible incident a déclenché une prise de conscience sur l'existence du terrorisme en Indonésie et les fanatiques locaux en cheville avec les réseaux terroristes internationaux.

Rapidement après la mise à jour de la conspiration de l'attentat de Bali, des explosions précédentes ayant secoué divers endroits dans le pays furent réexaminées. Elles n'étaient pas toutes connectées avec certitude mais la reprise des enquêtes a révélé des liens entre un certain nombre de groupes terroristes disparates. Les exécutants de ces explosions sont maintenant perçus comme appartenant à des organisations islamistes extrémistes amies.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/sL9dJ4k/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.