Skip to main content

Sepp Blatter Andy Mueller/ZumaPress

Les truands du football

NEW YORK – La seule et unique surprise autour de l’arrestation de sept dirigeants de la FIFA dans un hôtel suisse, au petit matin du 27 mai, réside tout simplement dans la survenance d’une telle arrestation. La plupart d’entre nous pensions que ces hommes privilégiés, en costume de soie, qui évoluent à la tête de la fédération internationale de football, étaient pour leur part au-dessus des lois. Quelle que soit la nature des rumeurs ou rapports ici et là publiés autour de prétendus pots-de-vin, dessous-de-table, trucages électoraux et autres pratiques douteuses, le président de la FIFA Joseph « Sepp » Blatter ainsi que ses collègues et associés semblaient toujours jusqu’à présent s’en sortir sans encombre.

À ce jour, 14 individus masculins, parmi lesquels neuf dirigeants actuels ou anciens de la FIFA (Blatter n’y figurant pas), sont accusés de tout un ensemble d’agissements de fraude et de corruption aux États-Unis, où l’accusation leur reproche entre autre d’avoir empoché pas moins de 150 millions $ en pots-de-vin et dessous-de-table. La justice fédérale suisse s’intéresse également aux accords douteux ayant sous-tendu les décisions d’octroi des compétitions de la Coupe du monde 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar.

Il existe bien entendu une longue tradition de racket dans l’univers du sport professionnel. La mafia américaine est par exemple largement intervenue dans le monde de la boxe. Même l’univers du cricket, autrefois sport de gentleman, se trouve désormais entaché par l’infiltration de réseaux de paris et autres acteurs corrompus. La FIFA constitue tout simplement la vache à lait la plus généreuse et la plus puissante qui soit au monde.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/0G9ZPIm/fr;
  1. haass105_Gustavo BassoNurPhoto via Getty Images_amazon Gustavo Basso/NurPhoto via Getty Images

    The Amazon and You

    Richard N. Haass

    Sovereignty entails obligations as well as rights, and where compliance cannot be induced, pressure must be applied. And though positive incentives to encourage and enable compliance would be preferable, Brazil's government is showing that there must be sticks where carrots are not enough.

    1
  2. GettyImages-1151170958 ADRIAN DENNIS/AFP/Getty Images

    The Meritocracy Muddle

    Eric Posner

    Although populism in Western democracies is nothing new, resentment toward elites and experts has certainly been on the rise. Does this trend reflect a breakdown in the system, or a system that is actually working too well?

    5

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions