Menstrual products Allison Shelley/For The Washington Post via Getty Images

Démystifier les menstruations

LONDRES/BALTIMORE – Le flux menstruel est aussi naturel que les battements du cœur. Et pourtant, pour les femmes les plus vulnérables en ce monde – notamment les réfugiées, les sans-abris, les adolescentes et les personnes déplacées dans l’urgence –, les règles peuvent être une expérience traumatisante et même dangereuse.

Dans de nombreuses sociétés, les règles de la femme sont un sujet abordé par euphémismes ou tenu secret, en raison de croyances traditionnelles, source d’embarras, d’isolement, voire de craintes pour femmes et jeunes filles. Lorsque s’ajoutent à cela des difficultés d’accès aux protections hygiéniques ou à des lieux sûrs, offrant un minimum d’intimité pour les utiliser, le résultat peut être socialement et émotionnellement dévastateur.

Les difficultés à gérer ses règles peuvent avoir des effets négatifs sur l’aptitude au travail ou à la classe, ce qui aggrave encore l’angoisse, le traumatisme et la peur. Certaines pratiques liées aux règles peuvent causer des risques graves pour la santé. Il existe des régions d’Afrique sub-saharienne ou d’Asie du Sud, où femmes et jeunes filles sont souvent contraintes d’utiliser des moyens de protections contraires à l’hygiène et inefficaces, comme la boue, des feuilles, voire de la bouse, ce qui accroît évidemment le risque infectieux.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

Help make our reporting on global health and development issues stronger by answering a short survey.

Take Survey

http://prosyn.org/Fv1FRCP/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.