Skip to main content

Le deuxième âge nucléaire

NEW HAVEN – Le lancement par la Corée du Nord d’un missile longue portée à la mi décembre a été immédiatement suivi d’une vague de condamnations internationales, presque comiques tant elles étaient impuissantes et prévisibles. Mais ce lancement a souligné une nouvelle réalité qui ne peut plus être ignorée : le monde est entré dans un deuxième âge nucléaire. La bombe atomique est de retour pour un second acte, un rappel post Guerre froide. Cette tendance plus générale doit être comprise pour être gérée.

Les paramètres de ce deuxième âge nucléaire évoluent encore. Mais les prochaines années seront particulièrement périlleuses, parce que la nouveauté même crée des dangers au fur et à mesure que les règles et les lignes rouges sont redéfinies. Dix ans ont été nécessaires pour stabiliser la situation lors du premier âge nucléaire et ce sera sans doute également le cas pour le deuxième.

Au Moyen-Orient et en Asie du Sud et de l’Est, les anciennes rivalités s’expriment aujourd’hui dans un contexte nucléarisé, qui a déjà modifié les positions militaires au Moyen-Orient. Une partie de l’arsenal nucléaire israélien a été déplacée en mer, avec des ogives nucléaires embarquées à bord de sous-marins à propulsion diesel, de façon à éviter que ces armes soient ciblées par une attaque surprise. Israël a également lancé une nouvelle génération de satellites qui le préviendra rapidement de toute préparation de tirs de missiles par d’autres pays. Si les missiles mobiles iraniens se dispersent, Israël en sera immédiatement averti.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/YpugFFv/fr;
  1. haass105_Gustavo BassoNurPhoto via Getty Images_amazon Gustavo Basso/NurPhoto via Getty Images

    The Amazon and You

    Richard N. Haass

    Sovereignty entails obligations as well as rights, and where compliance cannot be induced, pressure must be applied. And though positive incentives to encourage and enable compliance would be preferable, Brazil's government is showing that there must be sticks where carrots are not enough.

    1
  2. GettyImages-1151170958 ADRIAN DENNIS/AFP/Getty Images

    The Meritocracy Muddle

    Eric Posner

    Although populism in Western democracies is nothing new, resentment toward elites and experts has certainly been on the rise. Does this trend reflect a breakdown in the system, or a system that is actually working too well?

    7

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions