Sortir du Labyrinthe au Moyen-Orient

BERLIN – Deux années ont passées depuis l’élection à la présidence américaine de Barack Obama. Tout à son crédit – et contrairement à son dernier prédécesseur – Obama a ouvré dès son premier jour en poste pour une résolution du conflit entre les Israéliens et les Palestiniens.

Après deux ans, la nouvelle politique de Barack Obama n’a-t-elle autre chose de mieux à proposer que de bonnes intentions ? Car rien de bien extraordinaire n’en a résulté. Pire encore, compte tenu du fait que les efforts d’Obama pour imposer un moratoire sur les nouvelles colonisations en Cisjordanie ont échoué, les négociations directes entre les acteurs du conflit ont échoué.

Les bonnes intentions ne valent grand chose dans la vie – et encore moins en politique. Ce qui compte avant tout, ce sont les résultats.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/RHGls79/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.