Échapper à la fraude fiscale

ALEXANDRIE, ITALIE – L’évasion fiscale est un fléau mondial. Selon les estimations, l’économie clandestine représenterait 10 % du PIB dans les pays développés et atteindrait 70 % dans les pays en développement. Et la situation ne ferait qu’empirer.

L’évasion fiscale est généralement contrée par deux biais : les contrôles et les sanctions sévères. Mais comme en témoigne la tendance croissante à la fraude, ces mesures font surtout penser au jeu du chat et de la souris –  dont les souris sortent gagnantes.

Avec la propagation de ce type de fraude, des réseaux entiers visant à dissimuler les revenus sont apparus, compliquant la tâche de punir les contrevenants. En outre, les fraudeurs étant plus nombreux, les administrations fiscales font l’objet de pressions croissantes pour être plus indulgentes ou accepter des pots-de-vin.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/5fzw8vA/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.