euro stability Pacific Press/Getty Images

Un miracle économique européen ?

LONDRES – Il y a quelques années, la zone euro – environ un sixième de l'économie mondiale – semblait avoir de sérieux problèmes. À partir de 2010, une crise de la dette souveraine inattendue a contribué et a été aggravée par de graves faiblesses dans les grandes banques. L'austérité budgétaire, en Grèce et dans d'autres pays relativement faibles, a contribué à alimenter un ralentissement économique global. En l'absence d'un généreux soutien mutuel, c’était une ambiance de désespoir ultime qui régnait quand, en mars 2015, la Banque centrale européenne a annoncé un ambitieux programme d'achat de dette publique.

A peine deux ans plus tard, la situation semble beaucoup plus positive. Les dernières prévisions du Fonds monétaire international prédisent une croissance de 1,7% pour la zone euro dans son ensemble en 2017, et une croissance de 1,6% en 2018 – une amélioration remarquable par rapport à la situation d’il y a quelques années, lorsque que la région se débattait pour atteindre péniblement 1%.

Les préoccupations récentes sur la solvabilité de certaines petites banques en Italie et en Espagne ont été gérées sans causer de perturbations importantes. Et, lors d'une conférence de la BCE qui vient de se terminer et à laquelle j'ai assisté, il y a même eu une discussion sur quand est-ce que la BCE pourrait réduire ses interventions et peut-être commencer à relever les taux d'intérêt. (Toutes les séances étaient enregistrées et diffusées en direct sur le web.)

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/YVADvJI/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.