german euro coin Mouser Williams/Flickr

Réparer l’euro

PARIS – En mettant sur la table, début juillet, l’option d'une sortie de la Grèce de la zone euro, le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, voulait sans doute signifier que les règles strictes qui régissent l'union monétaire doivent s'appliquer à tous ses membres. Mais son initiative a déclenché un débat bien plus large sur les principes qui sous-tendent l'euro, sur sa gouvernance et sur sa raison d’être.

Deux semaines plus tôt, les dirigeants des pays de la zone euro n'avaient guère porté attention au rapport sur l'avenir de l'euro préparé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et ses pairs des autres institutions européennes. Mais la controverse sur l’avenir de la Grèce a convaincu beaucoup d’entre eux de la nécessité de réexaminer le fonctionnement de la zone euro. Dans le même temps, les citoyens des pays membres se demandent de plus en plus pourquoi ils partagent la même monnaie, si cela se justifie, et si leurs gouvernements vont pouvoir s’accorder sur l’avenir de leur monnaie commune.

Les mythes fondateurs importent, pour les monnaies comme pour les pays. On considère généralement que l'euro a été le prix payé par l'Allemagne en échange du consentement de Paris à sa réunification. En réalité, la réunification n'a fait qu’accélérer la mise en œuvre d'un projet conçu dans les années 1980 pour résoudre un dilemme lancinant : d’un côté, les pays européens étaient hostiles aux taux de change flottants qu'ils tenaient pour incompatibles avec un marché unique ; d’un autre, les plus grands d’entre eux, France en tête, n’imaginaient pas de se soumettre durablement à un régime monétaire dominé par la Bundesbank. Une monnaie européenne reposant sur les principes allemands est alors apparue comme la meilleure solution.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/8Mm8SK1/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.