borrell4_HAZEM BADERAFP via Getty Images_un flag Hazem Bader/AFP via Getty Images

L'UE se tient aux côtés des Nations unies

BRUXELLES – En temps normal, je me trouverais actuellement à New York pour l'ouverture de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies (AGNU). C’est l'événement qui concentre le plus grand nombre de décideurs politiques mondiaux en un seul lieu et le temps fort du calendrier diplomatique. Mais cette année est loin d'être normale, et la "semaine de l'Assemblée générale des Nations unies" se tient de façon virtuelle, les débats se déroulant en ligne, exercice auquel nous avons tous été rompus ces derniers mois.

C’est regrettable pour plusieurs raisons. L'ONU célèbre cette année son 75e anniversaire, et l'on aurait souhaité meilleure façon de marquer un tel anniversaire. En outre, dans l'état actuel du monde le système multilatéral, dont les Nations unies constituent le coeur, est plus contesté que jamais. Juste au moment pourtant où nous en avons le plus besoin.

En effet, jamais l'offre de solutions multilatérales n'a été si limitée, et la demande si forte. Chaque jour nous montre à quel point le nationalisme étroit et les rivalités stratégiques, en particulier celle qui oppose les États-Unis et la Chine, paralysent le Conseil de sécurité des Nations unies et, plus largement, l’ensemble du système international. Depuis le changement climatique et la maîtrise des armements jusqu’à la sécurité maritime en passant par les droits humains, et au-delà, la coopération mondiale est affaiblie, les accords internationaux abandonnés et le droit international mis à mal ou appliqué de manière très sélective.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/JkRxKeCfr